accueil
PortuguêsFrançais
LA PREVENTION
< Arrière
1.1 Prévention 1 - Utilisation des brossettes interdentaires
1.2 Prévention 2 - Utilisation du fil dentaire

Prévention, prévention, prévention!

La prévention est sans nul doute l’un des aspects les plus importants de votre santé bucco dentaire. A ce titre n’oublions pas que les mères représentent le vecteur de transmission principal des habitudes de santé bucco dentaire à l’enfant. Mais la mise en œuvre de programmes d’information et de prévention au niveau d’une population ne peut uniquement s’appuyer sur le dentiste, assez rarement consulté. Elle doit obligatoirement passer aussi par des actions multisectorielles afin de mobiliser l’ensemble des acteurs de la santé, les écoles et les pouvoirs publics, avec une mise en place de politiques d’actions spécifiques auprès des enfants et des personnes âgées. Mais ce sont des objectifs à long terme : l’efficience de ces campagnes de prévention n’est acquise en moyenne qu’au bout de 20 ans de programme.

Des études montrent clairement une relation directe entre l’état de la sphère bucco dentaire et l’état général de l’individu. Ainsi par exemple le traitement des maladies parodontales infectieuses favorise un meilleur contrôle du diabète (Frossi et Coll, 1996). La voie orale est également la principale porte d’entrée de l’endocardite infectieuse, 75% de ces patients ayant un état bucco dentaire insatisfaisant.

Actuellement la peur du dentiste n’a plus raison d’être : la totalité des soins dentaires se font sous anesthésie locale d’une façon totalement indolore, et les suites opératoires inconfortables ou douloureuses sont rares. Actuellement il est même possible de réaliser des soins dentaires sous hypnose.

Des visites régulières, dont la fréquence varie en fonction de chaque cas particulier, vont permettre de dépister tout problème existant (caries, abcès, problème de gencives, orthodontique, dépistage du cancer oral, etc) et de le traiter immédiatement. Cette interception précoce des pathologies est donc fondamentale pour le maintien d’une dentition saine.

Chez l’enfant on peut sceller préventivement les sillons des molaires avec un composite, afin d’éviter les rétentions alimentaires et donc les caries à ce niveau.

Au cours de la visite de contrôle et dans la plupart des cas il y a également indication de réaliser un détartrage et un polissage de vos dents : c’est la manutention de base de votre denture, mais fondamentale. Sont ainsi éliminés tartre et plaque dentaire, responsables de la maladie parodontale qui affecte gencives et os, et qui est à l’origine de la cause principale de perte de dents chez l’adulte.

Suivant le nombre et la complexité des soins et prothèses existants en bouche, il pourra éventuellement y avoir indication d’examens radiographiques complémentaires réguliers.

Mais la prévention passe aussi et avant tout par une hygiène alimentaire correcte et équilibrée, ainsi que par une hygiène dentaire soignée et régulière. Le brossage se fera avec une brosse de dureté moyenne et doit durer environ 3 minutes. Il ne doit pas être intempestif, au risque de blesser les gencives : c’est une question de temps plus que d’intensité, l’objectif étant d’éliminer la plaque bactérienne qui se dépose à la surface des dents. L’utilisation d’un révélateur de plaque peut parfois s’avérer très utile, notamment chez l’enfant, pour mettre en évidence la plaque dentaire, avant et après brossage. Par ailleurs l’utilisation régulière du fil dentaire et des brossettes est fortement conseillée, car eux seuls permettent un nettoyage efficace des espaces interdentaires.

Se limiter à consulter son chirurgien dentiste en urgence, dans un contexte douloureux, parfois infectieux, ou lorsque les dents sont déjà délabrées de façon significative entraîne dans la majorité des cas des traitements bien plus lourds et coûteux, parfois même irréversibles (extraction).